Une tradition coutelière vieille de plus d’un siècle

En 1828, le premier coutelier s’installe à Laguiole pour en faire son métier et en vivre. Il s’agit du premier passage du métier de taillandier à coutelier. C’est aussi à cette époque qu’est fabriqué le premier couteau fermant.
A cette époque le couteau fermant produit à Laguiole est le laguiole droit, c’est un couteau avec une lame bourbonnaise pointe centrée, une mouche sans décor et un ressort à cran d’arrêt.

Entre 1850 et 1860, la forme actuelle du couteau de Laguiole s’impose en s’affinant progressivement.
Dès 1880, les premiers couteaux 3 pièces sont fabriqués. Ils sont composés d’un tire bouchon et d’un poinçon.Le tire bouchon est lié à la demande des Aveyronnais partis à la conquête des cafés parisiens. Le poinçon quant à lui, servait dans le domaine agricole principalement pour percer la panse des animaux.

En 1909, première abeille sur un couteau de Laguiole. Sa présence sur les couteaux serait, selon la légende, un hommage rendu au courage des habitants de Laguiole par l’empereur Napoléon lui-même.

Le premier conflit mondial (1914-1918) entraînera la disparition d’une partie de l’effectif ouvrier à Laguiole.

Seuls trois artisans continueront à fabriquer une très petite quantité de Laguiole.

En 1985, une équipe du plateau de l’Aubrac dont le maire de Laguiole organise la relance de la fabrication du couteau de Laguiole dans son berceau de naissance. C’est la naissance de Forge de Laguiole® qui concrétise ce rêve en 1987.

Fermer

Votre panier est vide.

Fermer
Catégories
Trier par
Prix
-
Les produits sont en cours de chargement ...