Nachrichtungen - Montag, 29 April 2024

La légende de l’abeille

Est-ce une abeille ou une mouche ? 
Le symbole des couteaux de Laguiole suscite toujours des discussions parmi les passionnés.
Il existe de nombreuses théories, explications et histoires.

 

La mouche, termes technique et artistique

Tout d’abord, lorsqu’un coutelier parle de la “mouche”, il fait référence à la tête du ressort. La “mouche” est donc un terme technique. Cependant, aux débuts des couteaux Laguiole, cette partie du couteau était encore non décorée. Dans son livre “Histoire du couteau de Laguiole”, Christian Lemasson décrit que les premiers couteaux de Laguiole décorés sont apparus dans les
années 1880. Les décors des mouches étaient ciselés, et avaient souvent la forme de fleurs et de plantes, comme des lys, des marguerites ou des trèfles. En fonction des différents styles, les mouches sont ainsi devenues le signe distinctif des différentes coutelleries. Les couteaux à usage paysan sont restés longtemps sans décoration, seuls les couteaux destinés à la clientèle aisée étaient guillochés.

 

Rambaud 42 - La légende de l'abeille

L’apogée de l’art.

Le développement atteint son “apogée” dans les années suivantes, à la fin du siècle, comme l’indique le maire de Laguiole de l’époque, le docteur Salettes, dans une lettre. Les intellectuels et les artistes découvrent les couteaux de Laguiole dans les bistrots de la capitale (dont beaucoup sont tenus par des Aveyronnais). “La mode des magnifiques Laguioles était à son apogée. Les couteliers rivalisaient d’ingéniosité avec des modèles toujours nouveaux”. Lemasson décrit l’apogée des couteaux, dans lesquels “des têtes d’oiseaux, des sabots de chevaux deviennent des symboles populaires de la mouche.”

 

La naissance de l’abeille à Laguiole

Les motifs floraux sont la norme en matière de décoration. Ce n’est qu’entre 1908 et 1909, selon Lemasson, qu’un tournant s’opère dans l’histoire des couteaux de Laguiole. Le forgeron Jules Calmes aurait été le premier à décorer des mouches avec le motif d’une abeille à cette époque. La raison exacte de son geste n’est pas documentée. Et c’est précisément là que commence la légende sur Napoléon Bonaparte. L’histoire raconte que Napoléon a accordé aux habitants de Laguiole l’usage de l’abeille, son symbole impérial, en reconnaissance de leurs services héroïques au cours de ses nombreuses guerres – ce qui suggère qu’il leur a fallu près de 100 ans pour trouver un usage significatif de ce noble don.

Nettoyage Controle qualite 1 - La légende de l'abeille

Cela laisse place à la spéculation. Cependant, il est un fait que la fleur et l’abeille représentent toutes deux des composantes élémentaires de la maison des couteaux de Laguiole. La fleur comme élément de “l’imagerie rurale, symbole de fécondité et partie de la nourriture de la vache Aubrac”. L’abeille, quant à elle, en tant que pollinisateur de ces fleurs et responsable du renouvellement de ce miracle de la nature.
L’abeille devient ainsi un élément irremplaçable de la vie rurale des habitants de l’Aubrac. Un digne symbole pour nos couteaux.

You must be logged in to post a comment.

Schließen

Es befinden sich keine Produkte im Warenkorb.